Accueil / Actualité / Barcelone presque en pontillés médiatiques…

Barcelone presque en pontillés médiatiques…

Salon de l’Agriculture et gilets jaunes, pas de quoi faciliter le passage des éventuels échos du MWC 2019…

DVSM, février 2019. C’est une fébrilité plutôt molle qui semble servir de toile de fond à la préouverture du Mobile World Congress qui se tient cette semaine dans la capitale catalane (25-28 février 2019). Certes, avec une couverture radio-tv du rendez-vous du monde agricole à haute dose, voire overdose, concurrencé par un 15ème épisode d’agitation couleur mimosa pour on ne sait plus trop quoi, ce grand moment annuel des télécoms aurait eu du mal à se faire une petite place dans les cascades de l’info. Mais c’est peut-être mieux comme ça. Le MWC de cette année devrait être une édition calme en scoops, vrais scoops, cela va sans dire. On y évoquera, en tonalité toujours lyrique et prophétique, une 5G qui arrive, devrait arriver, va arriver, arrivera… dès que les obstacles à connotation politique, conditions chinequanones incluses, s’estomperont. Entre un futur proche et un passé qui devient simple, il n’y a guère de vraies choses à se mettre sous la dent lorsqu’il s’agit de chroniquer.

D’autant plus que dans l’univers des smartphones, clés de voûte du marché depuis quelques années, l’ambiance est morose. Ceux qui comptent et racontent répètent depuis des semaines que cet objet qui a tant changé les habitudes, saturation aidant, est plutôt sur une légère décrue. Certains vont jusqu’à s’en étonner, ou faire semblant. Plus que les quelques pourcentages de repli des ventes, ce qui semble important désormais tient dans la baisse d’attractivité qui affecte les versions onéreuses dotées des plus audacieuses innovations. Preuve que les consommateurs n’en attendent pas réellement davantage. Ce qui ne permet pas d’espérer un emballement excessif soulevé par les reconnaissances de visages ou la pliabilité des écrans. Un smartphone sur 10, en France, est acheté d’occasion. Près de 4 véhicules sur 5 le sont dans l’automobile, tant il est vrai que, tous comptes bien faits, l’on va aussi confortablement et pour pas plus cher de Paris à Barcelone en Renault d’occasion qu’en Tesla semi-autonome. La mobilité, c’est bien, mais c’est déjà la routine. Un peu comme les MWC à Barcelone…

Source DVSM

A voir

La formule séduisante de Fujifilm, « fromage et dessert » …!

Voici une nouvelle version de l'appareil photo compact qui ne fait pas que du tirage papier instantané…