Accueil / Actualité / Boulanger se renforce en Seine avec une entrée dans le BHV Marais

Boulanger se renforce en Seine avec une entrée dans le BHV Marais

C’est la formule shop-in-shop qui est retenue pour cette ouverture capitale…

DVSM, septembre 2018 – Ah…! Paris…! Ville lumière, qui n’a jamais été un terrain facile pour les enseignes et notamment les GSS, reste fascinante et attirante. Il n’en est pas moins vrai que depuis des années, hormis la FNAC, des implantations Darty, Conforama, et même, il y a bien longtemps, une tentative de Connexion dans la défunte Samaritaine ont, avec des fortunes diverses, cherché à faire mentir une réalité toute relative. Le coût du mètre carré commercial est loin d’expliquer une problématique complexe, où se mêlent la typologie des clientèles, les très concrets moyens d’accès, de stationnement, ou encore les impératifs de livraisons. « Livrer un frigo américain au 5ème sans ascenseur, ça vaut toutes les salles de sport ». Bref, un tout qui impose au minimum une adaptation éventuelle de chaque concept et une approche dimensionnelle méticuleuse. Cela dans une cité dont certaines caractéristiques évoluent, du fait d’une évolution en matière d’ouverture dominicale.

Mais comment rester hors d’une telle métropole…? Très difficile pour le moral et l’image. Boulanger a répondu à cette question avec ses implantations du 15ème arrondissement, celle du centre commercial Italie-2, celle du boulevard des Capucines (juste en voisin de l’Olympia, le célèbre music-hall), établissements qui dès demain vont être épaulés par « Le comptoir », une boutique dans la boutique (shop-in-shop) au cœur du BHV (Bazar de l’Hôtel de Ville), un mode de fonctionnement que le grand magasin du centre de la capitale, qui n’est plus seulement le paradis des bricoleurs, connaît bien. Cette aventure commence au même moment que l’automne, et alors que l’on parle plus souvent, désormais, de fermetures. A suivre donc avec intérêt…

Source DVSM

A voir

N’existerait-il pas une certaine France de la flemme…?

D'éminents responsables politiques osent dire des choses qui fâchent...