Accueil / Actualité / Boulanger voit l’avenir en trois dimensions

Boulanger voit l’avenir en trois dimensions

Le distributeur a décidé de promouvoir ‘’l’économie circulaire’’. Autrement dit de permettre à ses consommateurs de mieux utiliser leurs technologies, en particulier en permettant à d’autres de s’en servir. Premier exemple in vivo, l’impression 3D. Boulanger permet aujourd’hui à ses clients ‘’d’imprimer’’ des pièces de rechange pour leurs appareils. Via une plateforme baptisée Happy 3D, le client peut télécharger les plans d’une pièce et l’imprimer. Pour l’instant ce service ne concerne que les produits siglés par le distributeur, Listo et Essentiel B. Boulanger espère convaincre les marques qu’il représente de participer au système.  « Afin de lutter contre l’obsolescence, chacun doit pouvoir réparer ses produits high-tech et électroménagers. En cas de panne, nos clients peuvent désormais télécharger la pièce à changer et la produire librement à l’aide d’une imprimante 3D’’ explique Gaële Wuilmet, directrice des Services & Innovation de Boulanger. Mais comme le parc d’imprimantes 3D est pour le moins réduit, Boulanger oriente ses clients vers des propriétaires de ce type de matériel. Une formation est disponible online. Bie entendu, Boulanger gère toujours des stocks de pièces détachées traditionnelles.

b

 

A voir

kack-3-

La deuxième édition du « Hackathon Citylab Alliance » est lancée

Après le succès de sa première édition en 2016, le « Hackathon Citylab » réunit à nouveau, les 16, 17 novembre et 8 décembre prochains