Accueil / Actualité / Casino, groupe et « dégroupage », vie, survie, déni, trompe-l’œil…?

Casino, groupe et « dégroupage », vie, survie, déni, trompe-l’œil…?

C’est comme si l’on cherchait une faute…! Ployant sous les efforts dans les formules et le vocabulaire, les épisodes d’un commerce désormais confronté aux implacables réalités de notre époque sous influences multiples se suivent. Oui mais…

DVSM, 8 octobre 2019. Casino, le groupe, n’est pas une mince affaire. Il s’agit au contraire d’un important ensemble de distribution (sous sa holding Rallye) dont l’histoire est longue, et le périmètre largement dimensionné, en France et hors frontières. Pas une mince affaire non plus à travers son feuilleton qui, depuis des mois, alimente les gazettes, au gré d’une cession par ci, d’une autre par là. Mais pourquoi morceler un ensemble qui tournerait comme une horloge…? La question ressemble à celle que l’on poserait à un commandant de bord: « pourquoi vouloir nous préparer à un atterrissage forcé le plus confortable possible si tout marche bien dans cet avion…? » Cessions, mise sous protection d’administrateurs, le parcours du groupe stéphanois se prolonge comme le refrain d’un robinet qui fuit. Chaque goutte émet un petit bruit insignifiant, qui doucement devient difficile à supporter. Dans ce large puzzle de la distribution issue de la ville de Jean Guitton*, tout n’est pas à la veille d’un naufrage. La preuve, certaines de ses pièces trouvent des acquéreurs ou… repreneurs (notez les nuances entre deux mots fort cousins). Comme à bord d’un ballon gonflé à l’air chaud, chaque lâché de lest aide à une légère reprise d’altitude. Mais qu’adviendrait-t-il si plus de ce lest salvateur ne resterait à larguer depuis la nacelle…?

Il reste que le groupe, issu de la très ancienne initiative de son fondateur, un certain Geoffroy Guichard (qui n’était ni constructeur de stades, ni penché sur les jeux d’argent) s’est développé au cours des décennies récentes comme il était louable de le faire. Depuis les choses ont changé. Les schémas d’hier –et notamment du demi-siècle d’après-guerre- ne sont plus d’actualité. Dans notre langue, nos modes d’expression, et donc nos comportements, règne une sorte de difficulté à dire les choses simplement. Comme d’autres, le groupe est tout simplement à la bagarre pour ne pas sombrer. Cette tendance n’épargne pas l’Europe. Outre Atlantique, où les crashs d’enseignes se succèdent depuis désormais plusieurs années, les choses semblent plus pragmatiques. Ça ne marche plus…? On ferme, point final. Sous notre ciel girondo-jacobin (ou l’inverse), à la manière de cicatrices, les stigmates d’une supposée grandeur perdue dans la nuit des temps, tout, dans le geste comme dans le verbe, semble être davantage destiné à déculpabiliser qu’à admettre.  S’établit alors une trop grande similitude entre « échec » et « faute », qui perturbe les égos. Dans les aléas de toute navigation, des plus sévères tempêtes aux calmes plats interminables, les meilleurs capitaines ne peuvent pas toujours éviter naufrages ou famines.

A qui la faute, dans les déconvenues du commerce…? Aux managers qui ont suivi des tendances sans prévoir qu’elles pouvaient varier, aux clients partis vers des sites en ligne, éparpillés dans des établissements trop nombreux et parfois trop proches les uns des autres, à des consommateurs qui prennent de l’âge et dont les besoins d’émoussent, à ces enfants qui ne sont pas nés d’une poursuite du baby-boom qui aurait sauvé l’économie (et les retraites…)…?  Jean-Charles Naouri (photo) va-t-il être de ces condamnés de l’ère dite du numérique, qui est plutôt celle des nouveaux équilibres économiques et sociétaux…? S’il passe un jour à la guillotine des médias et du business, la liste des décideurs, économiques, politiques et autres, qui vont faire la queue au pied de l’échafaud n’a pas fini de s’allonger…!

* Le philosophe et écrivain français Jean Guitton, membre de l’Académie française, est né le 18 août 1901 à Saint-Étienne (Loire).

Source DVSM

 

A voir

Advance Paris Amplificateur X- i1000

L'amplificateur X-i1000 est conçu et développé en France par la société Advance Paris....