Accueil / Actualité / Google sponsorise malgré lui l’économie européenne

Google sponsorise malgré lui l’économie européenne

Que va devenir le pactole de 2,4 milliards d’euros pris sur Google pour abus de position dominante de son moteur Google Shopping ?

La commissaire européenne à la Concurrence Margrethe Vestager, à l’initiative de cette excellente affaire a livré une réponse : la somme reviendra ‘’aux citoyens européens ». Google a certes affirmé qu’il exploiterait toutes les procédures possibles pour casser la décision de la Commission, il n’empêche, un tel appel n’est pas suspensif. Google devra donc payer avant toute décision en appel.

Et pour la commissaire Vestager, l’amende sera répartie entre les treize pays européens impliqués par la procédure (dont la France) par une réduction au budget de l’Union Européenne. A noter que Google affronte deux autres procédures pour abus de position dominante : la première concerne sa plateforme publicitaire AdSense et la seconde Android, son OS pour smartphones. Que l’on ne s’y trompe pas : les menaces sont très lourdes contre le G de GAFA.

c-e-400

 

Enregistrer

A voir

Autonomy_350

Les transports modernes reviennent bientôt

Le succès de la première édition incite les organisateurs à remettre le couvert.