Accueil / Actualité / Kaspersky Lab cerne l’année sécuritaire 2017

Kaspersky Lab cerne l’année sécuritaire 2017

L’éditeur russe Kaspersky Lab a détecté l’an dernier 360 000 nouveaux fichiers malveillants chaque jour, soit une augmentation de 11,5 % sur 2016. Après un léger recul en 2015, ce chiffre repart à la hausse pour la deuxième année consécutive. Kaspersky comptabilise le nombre de fichiers malveillants détectés depuis 2011. A l’époque ce chiffre était 70 000 fichiers par jour. La plupart des fichiers identifiés comme dangereux appartiennent à la catégorie des malwares (78 %).

Cependant, les virus qui se font de plus en plus rares depuis 5 à 7 ans en raison de la complexité de leur développement et de leur faible efficacité – constituent encore 14 % des détections quotidiennes. Les autres fichiers sont des logiciels publicitaires (adwares), qui ne sont pas considérés comme malveillants par défaut mais peuvent, dans de nombreux cas, exposer des informations privées et autres risques. La protection pour faire face à ce type de menace est essentielle pour améliorer l’expérience utilisateur.

Parmi les autres faits marquants dans les statistiques annuelles des menaces de 2017 :

•             Les solutions Kaspersky Lab ont repoussé 1 188 728 338 attaques lancées à partir de ressources en ligne situées partout dans le monde.

•             La solution antivirus web de Kaspersky Lab a détecté 15 714 700 objets malveillants distincts.

•             29,4 % des ordinateurs sur lesquels sont installées des solutions Kaspersky ont subi une cyberattaque au moins une fois dans l’année.

•             22 % de ces machines ont accueilli des programmes publicitaires et leurs composants.

 

cyber-s-400

 

A voir

Centre-ville, qui peut redynamiser le commerce des avenues…?

La réponse est simple, c'est le commerce lui-même qui peut réagir, à condition de ne pas trop attendre.