Accueil / Actualité / La fibre optique: pourrait-elle finalement manquer son destin…?

La fibre optique: pourrait-elle finalement manquer son destin…?

Peut-il y avoir une technologie perdante dans la bataille pour la transmission de données…? La fibre optique serait-elle soudain plus concurrencée que jamais…?

 DVSM, 21 octobre 2019 – Il y a déjà bien longtemps, plusieurs décennies, que la fibre optique ne cesse d’être considérée comme un moyen de transmission clé pour les contenus d’aujourd’hui et de demain. Que de projets ont été bâtis en l’intégrant d’emblée au cœur de mille et une merveilles ne demandant qu’à être développées…! Pourtant, elle pourrait bien se retrouver dans la fâcheuse condition des techniques dites sur un ton quelque peu moqueur « d’avenir et qui le resteront ». Bien entendu, ce conducteur fin comme un cheveu a d’ores et déjà pris une place prépondérante dans des quantités très impressionnantes de réalisations scientifiques, militaires, institutionnelles et professionnelles. Et sur ce seul registre, il est totalement hors de question d’évoquer le moindre échec. Mais pour son ultime propagation, au degré le plus populaire qui soit, elle voit désormais se dresser face à elle des obstacles qui n’étaient pas imaginables il n’y a que quelques années.

Cette pénétration large et populaire aurait dû être celle d’un cheminement jusque dans chaque foyer. Cette large diffusion reste d’ailleurs dans la pratique et dans les projets, en particulier avec ce haut débit que la nation elle-même se sent tenue de mettre à court terme à la portée de tout citoyen. Cependant, comme nous le relevions récemment, en relation avec la très prudente gestion des budgets alloués aux plans de l’Etat en la matière, il y a bien une réflexion, du fait de la proximité de l’arrivée de la 5G et de la mise en œuvre des constellations de satellites que plusieurs entrepreneurs audacieux ont amorcé.

La hantise de tout opérateur, dans quelque domaine que ce soit, est d’éviter de s’engager sur des infrastructures qui risquent d’être financièrement lourdes à maintenir, surtout si, du fait d’une concurrence nourrie, ceux-ci ne s’avéraient pas utilisés à un niveau optimal*.  Aucun souci à propos de l’utilisation de la fibre là où déjà elle apporte ses performances. De là à affirmer qu’elle arrivera bien jusqu’à la porte d’entrée de chacun des foyers français (et au-delà des frontières), il y a une distance sur laquelle même Elon Musk s’emploie à souffler le parfum d’un doute qui n’a plus rien d’une ombre.

* C’est ce qui pénalise les chemins de fer, avec des lignes qu’il faut entretenir, en dépit d’un nombre de voyageurs devenu infinitésimal.

Source DVSM

A voir

Enceintes connectées, vrai succès ou optimisme un peu forcé sur le sujet…?

On ne parle que d'elles (ou d'eux, si qualifiés d'assistants vocaux...) et pourtant, leur taux de possession restait assez modeste, à la veille de l'été....