Accueil / Actualité / La Santé Connectée a de l’avenir

La Santé Connectée a de l’avenir

L’institut GfK publie son étude consommateurs ‘’La Référence des Equipements Connectés (REC), consacrée à la Santé Connectée.’’ Ce marché représente 330 millions d’euros en 2017, soit près d’1/3 du CA Objets connectés (IoT), en croissance de 19% sur un an ! Pourtant le marché de la Santé connectée souffre de deux maux chroniques : une notoriété faible et un déficit de bénéfices perçus,.

Selon les derniers résultats de l’étude, les objets médicaux et de bien-être connectés affichent des intentions d’achat relativement faibles : moins de 10 %, toutes catégories de produits confondues. La REC isole deux facteurs d’explication à ce phénomène.

Premier élément d’explication : une notoriété toujours limitée et qui ne gagne pas sur les populations plus âgées. Ainsi, 43% des 15-34 ans n’ont jamais entendu parler d’un tracker, et cette proportion s’élève à 53% parmi les + de 50 ans.

Deuxième facteur : près d’1/3 des interrogés se montrent réticents à l’achat d’un équipement Santé Connectée, toutes catégories confondues. Clairement, le manque d’intérêt est comme le premier frein à l’achat. Cependant, malgré ces points de faiblesse, le rayon Connecté attire globalement les faveurs des consommateurs. Ainsi, 69% des répondants estiment que ce rayon propose un large choix de produits et 53% d’entre eux le trouvent agréable à visiter.

Selon Gfk, les fabricants et distributeurs, doivent donc capitaliser sur ce potentiel d’attractivité afin d’accroître le trafic en rayon, seuls 29% des répondants déclarant avoir l’habitude de s’y rendre régulièrement. Les moins de 34 ans sont les plus conscients des bénéfices à communiquer leurs données de santé à leur assurance via un équipement de Santé connectée. 31% d’entre eux déclarent qu’un suivi des données collectées via les objets connectés serait utile pour eux et leur santé. De même, 33% pensent que cela leur permettrait d’améliorer leurs performances sportives.

A voir

N’existerait-il pas une certaine France de la flemme…?

D'éminents responsables politiques osent dire des choses qui fâchent...