Accueil / Actualité / Le Li-Ion n’est pas mort ce soir. Son avenir s’élargit même sans cesse…

Le Li-Ion n’est pas mort ce soir. Son avenir s’élargit même sans cesse…

Sans fil…! La tendance est devenue envahissante. L’automobile et le smartphone ne sont plus, et de loin, les seuls équipements conquis par l’énergie « inclusive ». Le sans fil à l’épate fait école…

DVSM, 19 avril 2022. Les données statistiques à propos du monde grandissant des batteries sont encore peu nombreuses et parcellaires. Rien de plus normal, puisque jusqu’à ces derniers temps, ces accessoires ayant doucement bousculé le terrain conquis pas les « bonnes vieilles » piles était surtout considéré à travers des destinations aussi ciblées que variées. Pour ne rien arranger, les années 2020 et 2022 ont été l’occasion de bouleversements dans les habitudes sous l’impact de la pandémie, laquelle a rendu difficile l’établissement de statistiques significatives. La montée en puissance de l’auto électrique, le télétravail induisant un rééquipement en moyens connectés, la forte poussée du sans fil dans l’outillage électroportatif sont de ces facteurs accélérateurs de la demande en unités de stockage.

Toutefois, il n’échappe à personne que de l’automobile à la perceuse, du vélo au robot de tonte du gazon, l’explosion de l’usage des batteries est une réalité récente, qui plus est confrontée aux incertitudes des multiples pénuries naissantes. Bien qu’ayant passé les 40 ans depuis sa conception, la variété dite Lithium-Ion, « Li-Ion » pour les intimes (et les notices, listes de caractéristiques et références de remplacement) reste dominante. Pour combien de temps…? Nul ne peut le dire, mais une compétition est bel et bien en marche.

En 2019, dernière année pour de statistiques significatives, les deux univers que sont l’électronique grand public et l’automobile accaparaient déjà aux alentours de 45% des recettes de ce marché, que les prévisionnistes estimaient, pour 2020 -et sans avoir pris en compte l’arrivée d’un certain virus- à près de 54 milliards de dollars. Dans l’ensemble du marché chapeauté par l’appellation « Li-Ion », entrent des familles qui se bousculent un peu (Lithium Cobalt Oxyde, Lithium Ion Phosphate, Lithium Nickel Aluminium Oxyde, Lithium Manganèse Oxyde, Lithium Titanate, Lithium Nickel Manganèse Cobalt…) et qui, réunies, devraient pratiquement voir se multiplier par 2 leurs recettes sur le seul marché d’Amérique du Nord, peut-être davantage ailleurs. Il reste que l’ampleur et la diversité des applications, et la probabilité du fait que la technique ici évoquée ait déjà été déployée à ce que d’aucuns considèrent comme les limites du possible, n’est pas de nature à émousser les ambitions de tenants et promoteurs de techniques concurrentes. Et même, de virages significatifs dans l’alimentation de certains équipements. Il n’a échappé à personne que pour le trafic routier, entre hydrogène et carburants issus de végétaux, se dessinent des schémas susceptibles de rebattre de nombreuses cartes.

Source DVSM

A voir

CHERRY ET LE LABEL ECOLOGIQUE BLAUER ENGEL

Le « Blauer Engel » est le label écologique le plus connu en Allemagne et sa création remonte à 1978 (une première mondiale).