Accueil / Actualité / Le smartphone croise le fer contre les acouphènes

Le smartphone croise le fer contre les acouphènes

Une récente étude menée par l’IFOP et la JNA démontre que l’acouphène est loin d’être une maladie anecdotique, puisqu’il touche une quinzaine de millions de Français dont près de quatre millions de manière permanente. Pourtant, un tiers des personnes atteintes sont allées consulter un médecin et 80% des moins de 35 ans n’ont même jamais fait contrôler leur audition.

Heureusement, les acouphènes ne sont pas une fatalité. La preuve, l’application Diapason de la start-up française Immersive Therapy, dévoilée au CES de Las Vegas 2018 permet de les soigner en s’amusant.  L’application va d’abord évaluer le niveau d’acouphène et permettre au patient de réaliser son propre audiogramme à travers le jeu, de caractériser le niveau et la tessiture de l’acouphène, puis le patient répond à un questionnaire pour mieux caractériser son acouphène.

Diapason propose alors un parcours quotidien sous forme d’activités thérapeutiques ludiques pour soigner de façon autonome la pathologie en seulement quelques mois à raison de quelques minutes par jour. Un travail psychologique est inspiré des thérapies cognitives et comportementales pour aider à prendre de la distance avec ce son parasite, et mieux le faire tomber dans l’oubli. L’application est construite avec des médecins ORL qui ont validé chaque étape de cette nouvelle approche digitale.

 

 

A voir

L’expression usuelle « bout du fil » ne veut plus rien dire

Ligne de vie, mort de ligne… La téléphonie de bien avant grand papa commence à mourir. Mais c'est peut-être idiot…