Accueil / Actualité / Les ventes mondiales de mobiles compatibles avec la 5G s’envolent déjà.

Les ventes mondiales de mobiles compatibles avec la 5G s’envolent déjà.

Alors que la 5G semble encore un concept du futur pour nos régions tempérées, sous d’autres cieux, elle vit sans plus attendre à la cadence d’une douce mais nette croissance.

 DVSM, 11 août 2020. Pour les smartphones « non-5G », l’heure de l’épilogue est proche. Certes, il s’en vendra encore en grandes quantités en occident, l’implantation de cette nouvelle norme pour les mobiles n’étant encore que dans les dossiers (dont administratifs…) à finaliser. Mais la relève, ou en termes à connotation plus économique, le relais de croissance, est bel et bien là, au moins pour l’industrie. Selon les analystes de Digitimes Research, il s’en vendra au moins 250 millions d’unités en 2020. Ce dans un contexte international assez tourmenté, puisque les principaux acteurs ayant déjà mis en pratique ce nouveau créneau subissent des réticences d’ordre politique, au moins en façade. Car c’est bien à une suite d’escarmouches assimilables à des protections de marchés que l’on assiste, notamment de la part des USA à l’endroit d’au moins une grande firme chinoise.

Cette phase quelque peu particulière crée une division du monde en deux camps, celui où la 5G a démarré, et celui où elle soulève espoirs et… inquiétudes. En effet, selon les bonnes vieilles habitudes, des protestations se font entendre à propos d’un standard qui devrait voir se multiplier les antennes et s’amplifier les agressions à la santé. Au point que les acteurs se sont employés à rassurer, rappelant que ce sont les pylônes de la 4G qui vont être convertis à la 5G, et que les usages transitant progressivement de l’ancienne à la nouvelle norme ne créeront pas de nouveaux usagers, le taux d’équipement actuel en mobiles connectés frôlant la saturation. Ajoutons cette goutte d’eau au moulin des observateurs non inquiets. En transmettant plus vite des données dont le traitement a été exécuté selon les modes de cette nouvelle mouture, les temps de rayonnement vont être réduits. Un film qui se transmet en quelques secondes et non plus en quelques minutes engendre une génération d’ondes plus brève. Rassurons-nous, ces craintes classiques pour des techniques dont l’usage est en voie d’apparition ne sont pour pas grand chose dans le retard pris dans l’avènement de la nouvelle couverture.

Source DVSM

A voir

AUTONOMY, le salon international des solutions de mobilité durable se tiendra les 4 & 5 novembre prochains, en format 100% digital

Le plus grand salon international des solutions de mobilité durable pour les professionnels...