Accueil / IT Business / Parole d'entreprise / L’industrie adopte les jumeaux numériques

L’industrie adopte les jumeaux numériques

La maturité des technologies digitales permet de créer des doubles numériques d’équipements, de processus ou encore, de bâtiments. Les possibilités d’usages de ces doubles se déclinent à toutes les étapes et les optimisent.

L’utilisation de jumeaux numériques émerge dans l’industrie. Côté marché, Gartner prévoit que, d’ici 2020, au moins la moitié des grands industriels auront lancé un projet de ce type. Les raisons de cet engouement ? Utilisée conjointement avec d’autres technologies comme l’IA, la réalité virtuelle et la réalité augmentée, l’utilisation de jumeaux numériques se décline à toutes les étapes, de la conception à la maintenance en passant par la mise en service et l’exploitation. Cette technologie est également un support efficace pour la formation des techniciens et, plus largement, pour tous les utilisateurs. Ce, notamment, parce qu’elle réduit considérablement les durées de formation nécessaires, souvent divisées par quatre.

Réduire les erreurs de conception

Pour rappel, un jumeau numérique est une réplique virtuelle d’une machine, d’un processus ou d’une installation. Au stade de la conception, une approche basée sur cette technologie permet de tester de multiples hypothèses sans coûts additionnels et dans des délais plus courts qu’avec des maquettes physiques. Outre l’accélération dans la mise sur le marché de produits ou services, cette démarche se traduit par une réduction d’erreurs de conception. Exemple, dans le monde de l’industrie, des équipements plus fiables généreront moins de temps d’arrêts sur les chaines de production. Couplée avec de la réalité virtuelle, une démarche similaire peut s’appliquer sur la conception des postes de travail ou encore, de bâtiments. Étape suivante, la mise en service de nouveaux équipements est source de problèmes potentiels. Là encore, le jumeau numérique autorise toutes les combinaisons et facilite la mise en place dans le monde réel, notamment parce que les problématiques d’assemblage, d’ordonnancement, et de séquencement auront déjà été analysées.

Développer la maintenance prédictive

En production, un jumeau numérique facilite le suivi. Il permet d’identifier plus rapidement l’équipement déficient par exemple. L’opérateur peut comparer les données des deux environnement, réel et virtuel, et identifier plus facilement une non-conformité. Le constat reste valable pour les opérations de maintenance. Là encore, un technicien peut visualiser des équipements de façon plus approfondies avec le virtuel. Toujours au stade de la maintenance, la simulation possible sur un jumeau, prenant en compte des conditions météos ou des utilisations imprévues par exemple, va concourir à développer de la maintenance prédictive. Enfin, si l’utilisation de jumeaux numérique suppose un peu d’apprentissage, cette technologie est surtout un nouveau média de formation d’une efficacité incontestable. Utilisée
conjointement à de la réalité augmentée, elle sert notamment de support « réel » pour guider des techniciens chargés de réparer des équipements. Pas de doute, le jumeau numérique va faire partie de la boite à outils des ingénieurs comme des techniciens.

Pour en savoir plus sur la façon dont nous donnons vie à The Connected Enterprise dans les entreprises industrielles, visitez www.rockwellautomation.com

Gilles Pacaud, Directeur Général Rockwell Automation France

A voir

LE BUSINESS PROCESS SERVICES : UN LEVIER D’EFFICACITÉ POUR LES ENTREPRISES

Plus que jamais, les technologies occupent une place centrale dans la vie quotidienne des entreprises.