Accueil / Actualité / L’Institut national de l’audiovisuel traque les fake news

L’Institut national de l’audiovisuel traque les fake news

L’Institut national de l’audiovisuel (INA) lance le projet « Knew Safe » et poursuit ainsi ses travaux de recherche innovante sur l’écosystème médiatique et la propagation de l’information en y intégrant l’analyse des fausses nouvelles. La détection des fausses informations requiert des outils adaptés et une connaissance globale de l’écosystème de l’information, indispensables pour comprendre le phénomène et y apporter une riposte pertinente. L’INA a entrepris d’étendre les fonctionnalités de sa plateforme OTMedia à l’étude des fake news, en y intégrant de nouveaux outils de mesure.

L’objet des travaux en cours est de fournir des indices contextuels permettant de mieux caractériser une information pour apporter notamment une meilleure compréhension des phénomènes de création, de relais et de reprise des fake news. Poursuivant la démarche de collaboration avec des chercheurs issus de plusieurs spécialités (informatique, sociologie, économie, sciences politiques ou info-com) ainsi que des journalistes, le projet « Knew Safe » publiera ses premiers résultats dès 2019. A terme, le projet pourrait fournir un outil pour aider les rédactions à traquer et débusquer les informations suspectes.

 

 

A voir

Ecrans et redevance, au top des explications oiseuses…

L'application du prélèvement pour l'audiovisuel public préfigure une pure et simple fiscalisation de ce prélèvement. Arpagon, Macron, même combat...?