Accueil / IT Business / Parole d'entreprise / Résilience et connexion inter-applicative : deux impératifs pour le Système d’Information Hospitalier

Résilience et connexion inter-applicative : deux impératifs pour le Système d’Information Hospitalier

Plus que jamais, les systèmes d’information des professionnels de santé sont mis à très rude épreuve, notamment au regard de la crise sanitaire que nous traversons. Dans ce contexte, il apparait clairement que les notions de bonne communication applicative, de résilience et de prise en compte des nouveaux dispositifs déployés à l’image des objets connectés sont devenues des données stratégiques.

Faire communiquer et coexister de nombreuses applications
Sur ce point, on assiste chaque année à une augmentation du nombre d’applications utilisées par les professionnels de santé. Cette tendance s’inscrit globalement dans le cadre de la digitalisation des établissements de santé et de la mise en œuvre progressive du plan Hôpital Numérique. Tout l’enjeu est donc clairement de fluidifier l’ensemble des opérations des établissements de santé afin de faciliter le travail des équipes soignantes et administratives et in fine d’améliorer significativement la qualité de la relation patient.

Une parfaite interopérabilité du Système d’Information est alors une composante clé à mettre en œuvre. En ce sens, l’utilisation de plateformes dites d’« EAI » semble aujourd’hui se généraliser et devenir un véritable prérequis pour construire un SI performant, communicant et ouvert vers des applications internes, mais aussi vers le SI de partenaires externes.

L’impact des objets connectés
L’essor des technologies connectées a aussi fortement bouleversé les usages et nombre de processus de gestion traditionnels. Dès lors, des dizaines de capteurs, tablettes ou encore de matériels connectés investissent les chambres des hôpitaux, les couloirs, salles de réunion, etc. Tous ces équipements collectent des données stratégiques qui doivent être partagées et intégrées au système d’information. Ici encore, un travail d’interfaçage est une nécessité absolue. Cette donnée est un point clé qui doit être pris en compte par les Directions des Systèmes d’Information.

Créer des systèmes d’information résilients
Ces différents éléments mettent en avant que le SI doit continuer de se moderniser et d’intégrer de nouvelles composantes (applicatives et matériels) afin d’être opérationnel, évolutif et résilient. Ce point sensible est un enjeu clé dans le monde de la santé, car le SIH doit être en permanence opérationnel au regard de la criticité des données qui y transitent. Une paralysie du SI peut avoir de lourdes conséquences qui ne sont donc pas acceptables.

Une chose est sûre, ces dernières semaines auront marqué les esprits et impacteront profondément les sujets liés à la santé à long terme. Dans ce contexte, la numérisation de l’hôpital devrait continuer de s’accélérer afin de lui permettre de conserver un niveau d’excellence et d’offrir toujours plus de qualité en matière de soin et de relation patient.

Par Patrick DESOT, Président de Wraptor

 

 

A voir

Quelle réponse aux utilisateurs mobiles face à la reprise et aux nouveaux télétravailleurs ?

Face au contexte singulier que nous vivons depuis maintenant près de deux mois, les entreprises vont devoir faire évoluer rapidement leur gouvernance....