Accueil / Actualité / Les Russes ont également perverti Twitter

Les Russes ont également perverti Twitter

Selon des chercheurs de l’université britannique d’Oxford, au cours de la campagne présidentielle de 2016, des Russes auraient également exploité le site de micro-blogging pour influencer les électeurs des états américains de Caroline du Nord, du New Hampshire et de Pennsylvanie. Trois états a priori indécis avant le vote et qui pouvaient faire pencher la balance d’un côté ou de l’autre.

Ces révélations interviennent au moment où les dirigeants de Twitter se préparent à témoigner devant une commission d’enquête du Sénat, sur ces manipulations. L’étude Oxford’s Computation Propaganda Project ne traite pas de l’origine de ces fuites mais de la manière dont les tweets ont été ou non relayés. Les chercheurs ont étudié 1,2 millions de messages envoyés dans 16 des états des Etats-Unis !

Les chercheurs affirment qu’un de ces tweets sur cinq ont été comme ‘’de propagande conspirationniste’’.Une proportion identique incluait des publicités pour des marques sans pour autant préciser leur origine. Les auteurs avouent s’être montrés incapables de bien maitriser les l’impact sur le vote des Américains. A noter que pour des raisons de méthodologie, Twitter conteste ces résultats. Bon l’enquête continue, et rendez-vous devant la commission du Sénat américain.

 

Twitter

Enregistrer

A voir

keyboa-380

Le marché des PC prend une nouvelle claque

Le pire est que les opérations de promotion habituelles à cette époque de l’année, comme la rentrée des classes n’ont eu aucune influence sur le commerce.