Accueil / Actualité / Samsung a la colère froide

Samsung a la colère froide

La plaisanterie du Galaxy Note 7 aura couté finalement près de cinq milliards de dollars au constructeur coréen. Moralité, Samsung ne fait plus franchement confiance à son fournisseur chinois ATL, et risque biende se tourner vers d’autres concepteurs de batteries pour équiper son prochain flagship, le Galaxy S8. Selon la presse coréenne, Samsung veut se tourner vers les japonais de Murata Manufacturing. Les porte-paroles du constructeur démentent plutôt mollement ‘’à ce stade, nous n’avons pas décidé de sélectionner les batteries de notre partenaire chinois ATL.

Murata pourrait devenir l’un de nos fournisseurs au même titre que Samsung SDI.’’ Actuellement, ATL fournit le tiers des batteries du constructeur. On ne peut pas remplacer d’un claquement de doigts un partenaire aussi important. Question : Samsung veut-il vraiment tourner la page d’ATL, ou veut-il simplement obtenir des conditions tarifaires et commerciales meilleures ? Réponse fin mars, début avril avec le lancement du Galaxy S8.

sam-1-

 

Enregistrer

A voir

Taster trouve les moyens de ses ambitions

Taster crée et déploie des concepts de restauration dédiés à la livraison en s'appuyant sur des plateformes comme Deliveroo ou UberEATS.