Accueil / Actualité / Le Syntec Numérique critique le Parlement Européen

Le Syntec Numérique critique le Parlement Européen

Le Syndicat des entreprises de services du numérique n’apprécie pas la résolution adoptée par les parlementaires européens sur le « Privacy Shield », le « bouclier de protection des données personnelles » qui encadre les transferts de données entre l’Union européenne et les Etats-Unis. Le Parlement a décidé de ne pas respecter le calendrier prévu entre les deux entités étatiques ou supra étatiques qui prévoyait la mise en place de ce bouclier en septembre avec un réexamen annuel.

Près de deux mille entreprises ont adhéré ce mécanisme d’échanges de données. « C’est dans le cadre de cet examen annuel que pourront avoir lieu ces échanges sur le Privacy Shield que les eurodéputés ont voulu initier de façon prématurée avec cette résolution, indique Godefroy de Bentzmann, président du Syntec Numérique. L’écosystème numérique français et européen a besoin de stabilité et de sécurité juridique, et de telles initiatives envoient des signaux inappropriés ».

Syntec Numérique

 

Enregistrer

A voir

texa-1-

Le Texas ouvre ses routes en grand

Un nouvel état américain veut permettre aux constructeurs de tester leurs véhicules sur ses routes.